Jacques Heers : La naissance du capitalisme au Moyen Âge (Ed. Perrin)

Jacques Heers et le capitalisme au Moyen Age

D’où vient le mot « Banquier » ? Qui était-il ? Et le mot « Bourse » ? A partir de quel siècle peut-on parler de capitalisme ? Partez à la découverte des foires et des marchands qui fleurirent de Gênes à Venise, faites-vous raconter ces changeurs, usuriers et financiers par Jacques Heers, à travers un ouvrage passionnant sur les origines des capitalistes. Des personnages souvent oubliés, voire mésestimés, et qui retrouvent ici leurs lettres de noblesse.

http://famille-dumecq.com/?mywchinawenitsja=maurecourt-rencontre-speed-dating&4c0=16 De la réprobation des usuriers aux luttes de pouvoir

L’histoire des banquiers, c’est avant tout celle de l’or et des mines africaines. Car, derrière les premiers ducats de Gênes et florins de Florence, se cachent des rois africains aux fortunes éblouissantes, ravis d’échanger leur précieux métal contre de la viande, du bois ou des tissus. L’on se retrouve ainsi envoyé dans les pas de Mansa Mousa, empereur du Mali qui, lors de son pèlerinage à la Mecque, en 1324, se fit accompagner par des milliers d’esclaves noirs et quarante mules chargées d’or, ou d’Askia Mohammed, empereur du Songhaï qui distribua plus de cent mille pièces de métal jaune lors de son propre pèlerinage.

Jacques Heers nous mène progressivement jusque dans les ateliers des frappeurs de monnaie et des manipulateurs professionnels de l’argent. Certains obéissaient fidèlement aux princes, d’autres tentaient à leurs risques et périls de contourner le monopole des royaumes, ou cédaient à la tentation de la fausse monnaie et des alliages douteux. Les « cisailleurs », véritables chenapans, rognaient les pièces royales, puis rassemblaient les épluchures avant de les faire fondre en un petit lingot, pour se faire livrer de nouvelles pièces. L’on découvre également à quel point le système monétaire européen est intriqué, les monnaies de chaque royaume s’échangeant jusque dans les coins les plus reculés, sans que les paysans ne soient pour autant des maîtres changeurs. Quant aux pratiques comptables, c’est la règle des douzaines et des vingtaines qui prévalait ; les chiffres « arabes » et le zéro étaient certes connus, mais leur usage ne s’imposait pas. Aujourd’hui encore, nous gardons certains vestiges issus de ces pratiques, en témoigne nos barquettes d’œufs livrées par douzaine, le chiffre quatre-vingts, ou les vingt-quatre carats pour l’or et les diamants.

Les usuriers, ceux qui prêtaient contre un taux d’intérêt, occupaient une place dangereuse. Ils préféraient se faire appeler « changeurs » ou « marchands » afin de ne pas subir l’opprobre, ils dissimulaient plus ou moins leurs activités. Par ailleurs, tous ne sont pas juifs ou Lombards, comme le laisse à penser l’opinion populaire, beaucoup étaient parfaitement implantés dans la vie de la cité. Parmi les grands financiers, d’aucuns accéderont au pouvoir. L’auteur rappelle « qu’à Florence les Médicis, enrichis par [les] confiscations de grands domaines fonciers, ont gagné la faveur des citoyens et sont devenus seigneurs de la cité, sans coup de force, l’emportant sur leurs rivaux, les Strozzi et les Pazzi, eux-mêmes changeurs avérés et usuriers de haut-vol. »

Formidable voyage au cœur des XIIIe, XIVe et XVe siècles, une période faite d’empereurs, d’explorateurs et de grands négociants, l’ouvrage de Jacques Heers s’inscrit dans la droite ligne des hommages au Moyen Âge, que d’autres auteurs tels que Fernand Braudel, François Crouzet, Lucien Febvre ou Marc Bloch auront tant contribué à ériger par le biais de leur plume.

http://asti-serigraphie.com/?koftina=bois-colombes-agence-de-rencontre&18b=ac Les dernières parutions des éditions Perrin

Jacques Heers est historien, spécialiste du Moyen Âge. Il a publié de nombreux ouvrages dont Le Moyen Âge, une imposture et Le Clan des Médicis.

Parmi les derniers ouvrages des éditions Perrin : Le déclin de Rome et la corruption du pouvoir (Ramsay MacMullen), Solférino (Pierre Pellissier).

 

Pour en savoir plus sur les nouvelles publications, rendez-vous directement sur le site des éditions Perrin.

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à aplicación para conocer gente nueva nous contacter.

Catégories : Actualités, Culture & Littérature | Tags : , , | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *