Kenneth Pomeranz : Une grande divergence – La Chine, l’Europe et la construction de l’économie mondiale (Ed. Albin Michel)

Le capitalisme en Chine et en Europe

Plus de 700 grammes. C’est un véritable pavé de savoir, de recherches méticuleusement rassemblées, décortiquées, retournées et analysées qu’offre Kenneth Pomeranz à toutes les personnes désireuses de comprendre le développement économique de nos nations, avec une mise en exergue exceptionnelle de la Chine et de sa place trop souvent oubliée face au Vieux Continent.

provokingly Une œuvre dense, remontant jusqu’aux origines du capitalisme et de la mondialisation

Véritable passionné du détail, capable de consacrer des dizaines de pages aux données statistiques sur les échanges de meubles ou d’épices dans le seul but de rétablir des vérités, sa vérité, Pomeranz se livre à un véritable travail d’orfèvre historien avec une plume certes dense mais agréable, qu’on ne retrouve guère que dans les ouvrages de Fernand Braudel, sur des thèmes tels que les origines du capitalisme ou la proto-industrialisation.

Dynastie Ming, dynastie Qing, facteurs démographiques, droit à la propriété, système des enclosures, machines à vapeur de Newcomen, colonisation et Nouveau Monde, guerres, guildes, goût pour le luxe…la tâche à laquelle se livre l’auteur pour analyser l’émergence du Vieux Continent tout en sortant des sentiers battus, et comprendre le « décrochage » apparent de l’Asie et de la Chine en particulier est tout simplement immense. Elle n’en reste pas moins courageuse, car Pomeranz ne recule devant aucune nuance, n’hésitant pas à critiquer d’autres auteurs trop hâtifs dans leurs conclusions, ou brouillons dans leurs calculs, avec souvent pour idée de servir une cause difficile : rétablir les lettres de noblesses de la Chine, et sortir de l’ethnocentrisme habituel selon lequel les Européens vivaient mieux, et pensaient économiquement et socialement mieux. « Pourquoi l’Angleterre ne fut-elle pas le delta du Yanzgzi ? » et « Pourquoi le delta du Yangzi ne fut-il pas l’Angleterre ? », comme aime à questionner l’auteur, par un habile effet de miroir.

Le lecteur sera indubitablement ravi d’être plongé au cœur des foyers du Moyen-âge ou des premières usines utilisant les machines à vapeur, pour mieux comprendre à quel point ces deux régions si distantes en termes de kilomètres, l’étaient beaucoup moins en termes économiques. Selon l’auteur, rien ne permet d’ailleurs d’affirmer véritablement que l’Empire du Milieu jouissait d’un régime démographico-marital, d’un niveau de vie, d’une accumulation de capital ou de technologies radicalement inférieures jusqu’aux abords de la Révolution industrielle vis-à-vis de l’Europe, loin de là.

Challans Une Chine qui n’a rien à envier à l’Europe…mais alors pourquoi un tel décrochage ?

C’est que, selon Pomeranz, l’Europe a bénéficié de deux phénomènes. D’une part, de certains « avantages du retard » écologique, par une exploitation de ses terres et forêts moins proche des limites vers lesquelles butait la Chine. Sans oublier la percée du charbon et son allocation géographique favorable qui l’ont également grandement aidé. Et d’autre part, l’exploitation du Nouveau Monde, qui la « dispensait de mobiliser la masse énorme de main-d’œuvre supplémentaire qu’eût demandé l’utilisation de son propre sol sur un mode à la fois beaucoup plus intensif et durable sur le plan écologique (…). Du Nouveau Monde, elle tira à la fois des « ressources concrètes » et des métaux précieux ».

http://szkolabezbarier.org/?plaksivuy=randki-po-50-poznan&4ae=e7 Kenneth Pomeranz, enfin traduit chez Albin Michel

Historien, sinologue passionné, Kenneth Pomeranz est professeur à l’université de Californie, Irvine. « The Great Divergence : China, Europe, and the Making of the Modern World Economy » arrive enfin sous une forme traduite chez Albin Michel, quasiment dix ans après sa première publication en anglais.

Parmi les derniers ouvrages chez Albin Michel : Leurs crises, nos solutions (Susan George), 16 nouvelles questions d’économie contemporaine (ouvrage collectif dirigé par Philippe Askenazy et Daniel Cohen).

 

Pour en savoir plus sur les nouvelles publications, rendez-vous directement sur le site des éditions Albin Michel.

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Actualités, Culture & Littérature | Tags : , , , | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *