Le Master 203 Dauphine ferme

Le Master 203 Paris Dauphine ferme

Le master star de l’Université Paris Dauphine victime de la crise ? La question se posait alors que la rumeur enflait sur les forums spécialisés : le master 203 ferme ses portes pour 2009 et ne rouvrira pas avant 2010. Découvrez en exclusivité les informations liées à ce sujet.


Le communiqué qui embrase les forums

Alors que les étudiants postulaient encore au master financier, préparant à cet effet un travail de recherche sur les Credit Default Swaps (instruments en grande partie à l’origine de la crise), ceux-ci ont eu la désagréable surprise de recevoir le communiqué suivant :

La crise financière que nous traversons depuis août 2007 a considérablement transformé l’industrie de la finance. Malgré ce contexte peu propice, les étudiants et jeunes diplômés du Master 203 ont jusqu’ici bien réussi dans la recherche de leur stage et de leur premier emploi, et restent parmi les mieux placés pour intégrer les salles de marchés. Cependant, 2009, et sans doute 2010, seront des années de forte restriction des recrutements dans les métiers du trading. En outre, certaines conséquences de la crise financière devraient perdurer, même dans la perspective d’une reprise économique.

Pour ces raisons, à la suite d’une concertation avec les professeurs de finance de l’Université et avec des professionnels du secteur, et en plein accord avec la présidence de l’Université Paris-Dauphine, il nous est apparu qu’il était de notre responsabilité de ne pas recruter d’étudiants en Master 203 pour l’année universitaire 2009/2010. La prochaine campagne de recrutement du master aura lieu au printemps 2010 pour une rentrée à l’automne 2010 avec une maquette rénovée et adaptée à la nouvelle donne du marché financier.

Les étudiants qui envisageaient de candidater cette année au Master 203 sont invités à retarder leur candidature d’une année ou bien à candidater sur nos autres masters 2 de finance. Les étudiants qui auraient déjà déposé un dossier de candidature seront contactés aux alentours du 9 mai. Il leur sera proposé de transférer leur dossier de candidature tel quel sur un autre M2 de finance ou bien de retirer leur candidature.

Le site officiel du master finira par reprendre le communiqué pour le rendre publique, et faire de la rumeur une realité.

Un master en perte de vitesse et soumis à une guerre interne

Le master 203 (M2) était jusqu’ici l’un des piliers de l’université parisienne, nourrissant la renommée internationale de l’établissement. Dirigée par Helyette Geman jusqu’en 2006, celui-ci avait grandement contribué à nourrir les salles de marchés d’analystes quantitatifs, de traders, de structureurs ou de sales à travers le monde, et à faire le prestige de la France dans le domaine financier. La médiatisation croissante du secteur en avait ainsi fait un master recherché et difficile d’accès, au même titre que les formations (plus quantitatives) dispensées à Paris VI ou Paris VII (Nicole El Karoui, Laure Elie).

Mais la crise actuelle est venue mettre un coup d’arrêt à cette formation, dont les errements se faisaient déjà pressentir. Tandis que la directrice Mme Geman quittait le master en 2006, emportant par la même occasion le prestige qu’elle projetait sur la formation, la sélection à l’entrée s’était progressivement relâcher pour les élèves venus de l’extérieur, les profils « recrutés » étant de moins en moins issus d’école d’ingénieurs ou de commerce de premier plan. Il faut à cela ajouter une guerre de pouvoir interne entre les professeurs, notamment depuis le départ de Mme Geman, à laquelle la nouvelle directrice Carole Gresse eut du mal à faire face. Certaines sources internes lui prêtent même une certaine rivalité avec Delphine Lautier, mieux placée pour certains pour diriger ce master. La crise aurait-elle finalement eu raison d’un master en perte de vitesse ?

Une décision irresponsable ?

Fermer un master financier de renommée en cette période est perçu par certains étudiants comme une décision irresponsable, la crise actuelle offrant une opportunité unique de se pencher sur les défauts des modèles financiero-mathématiques utilisés depuis une vingtaine d’années.

La forme, elle aussi gêne, les étudiants postulants s’étant déjà largement impliqués dans le travail de recherche qui était censé leur permettre de postuler au master.

Les inquiétudes quant au devenir du master sont bien présentes. Difficile de concevoir qu’une telle formation puisse se permettre de fermer ses portes pendant une année, alors que la concurrence de la part des écoles de commerce n’a jamais été aussi forte.

A noter enfin que le prestigieux master de Paris VI où enseigne Nicole El Karoui pourrait lui aussi fermer ses portes pour l’année prochaine. Après avoir un temps songé à réduire drastiquement les effectifs, une fermeture pure et simple serait envisagée.

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Emploi & Carrières | Tags : , | 2 commentaires

(2) commentaires

  1. Tout a fait d accord, les etudiants du DESS203 depuis au moins 6/9 ans viennent en tres grande majorite « 90″% que de la fac/IUP et sans mention, oud ecoles d inge du groupe C/D/E.
    De plus le niveau des cours a fortement baisse. ET ils terminent tous au middle Office! D apres plusieurs echos, les desk de trading refusent maintenant les DESS 203 et je connais plusieurs anciens du 203 n ayant pas trouver d emplois a la suite de leur stage!!

  2. Finance : les « quants » n’ont plus la cote

    « Nous avons dans notre master une centaine d’étudiants sans stage. En 2008, tous avaient un stage à cette époque de l’année… ». Celle qui formule ce constat, c’est Nicole El Karoui lors d’une conférence sur sa spécialité, les mathématiques financières, destinée au grand public sur le campus de Jussieu, mi-mars 2009.

    http://www.educpros.fr/detail-article/h/928dba5974/a/finance-les-quants-nont-plus-la-cote.html

    Le DEA Laure de P7 fait legerement mieux que le DEA EL KAroui de P6

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *