Junction Investments, ou le crowdfunding revisité à Hollywood

Junction Investments, ou le crowdfunding revisité à Hollywood

rochefort celibataires Et s’il était désormais possible d’investir dans un bout de film ? Si quelques tentatives de financement participatif associé à l’univers du 7ème art ont bel et bien eu lieu, comme Motion Sponsor ou TousCoprod, il manquait encore une certaine dose d’institutionnalisation. Junction Investments, une startup basée dans la bouillonnante ville de San Francisco, propose aux internautes de s’associer à des investisseurs pour financer des films. Grâce à ses contacts à Hollywood, entre agences et producteurs, la compagnie compte présenter de nombreuses opportunités d’investissement à ses futurs membres.

http://cerclescondorcet.org/css.php Les équipes de Junction sont composées de vétérans de banques d’investissement, de cabinets d’avocats et d’entreprises spécialisées dans les médias. L’idée est de s’appuyer sur la radicale transformation du paysage financier avec l’arrivée du crowdfunding, et de l’appliquer à un univers aussi magique que le cinéma, tout en corrigeant certaines imperfections. Des investisseurs de premier ordre tels que le magnat des casinos Steve Wynn ou l’entrepreneur internet Dave Morin appuient d’ores et déjà la plateforme dans ses premiers projets.

Junction ne se veut cependant pas comme l’apport principal d’un film. Ses fondateurs appuient des réalisations déjà bouclées, déjà financées, et qui n’auraient besoin que d’un financement d’appoint ou d’un financement en cas de retrait de la part d’un studio ou d’un producteur. « On ne demande pas aux investisseurs de mettre de l’argent dans des projets qui auraient été déclinés par des financiers expérimentés », souligne Brian Goldmsith, co-fondateur du site. L’idée pourrait rapidement être étendue à d’autres secteurs du divertissement, la même logique pouvant être appliquée à des émissions télévisées ou à des reportages, par exemple. Elle va par ailleurs à l’encontre des mauvaises habitudes prises par les autres plateformes de crowdfunding, où les projets sont souvent appuyés en numéraire, sans réelle contrepartie, si ce n’est des goodies ou la gratitude éternelle de l’entrepreneur appuyé.

A l’instar des investisseurs institutionnels participant au film, les investisseurs passés par Junction auront droit à une part des bénéfices, à due proportion. Un premier film, http://asso-lenfancedelart.com/?sakralnuy=fourmies-rencontres-femmes&8cc=d1 A hologram for the king, a d’ailleurs été sélectionné pour être financé via Junction. Le casting comprend notamment Tom Hanks, tandis que Tom Tykwer siège à la réalisation. Le tournage de cette adaptation du livre de Dave Eggers a d’ores et déjà commencé. Quelques mois devraient donc suffire pour démontrer la viabilité, ou non, de Junction.

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Entreprises, Start-up | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *