Les pourboires de Where’s My Tip, bientôt dans votre portefeuille ?

Les pourboires de Where's My Tip

Là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté…35°C à l’ombre, et tandis que relié(e) à une limonade sirotée vous apercevez le groom s’approcher, vous plongez votre main dans votre poche pour lui tendre un pourboire…Horreur ! Vous êtes aussi nu(e) qu’un vers, aucune devise dans votre escarcelle, et le visage du groom de virer au rouge poivron ! Heureusement, Where’s My Tip a peut être la solution…

Des pourboires internationaux ?

Where’s My Tip permet en effet de verser des pourboires, sans débourser de l’argent comptant le moment donné. Chaque utilisateur intéressé par le service paie en amont la société, pour un montant minimum annuel de $100, ce qui lui donne le droit à distribuer 100 cartes de pourboires. Chaque carte supplémentaire est vendue $0.50. Le processus est certes quelque peu plus fastidieux pour les personnes recevant ces dits pourboires, mais a le mérite de rendre la pratique un peu plus flexible, notamment pour les touristes et les voyageurs. Pour recevoir concrètement le pourboire, le bénéficiaire doit se rendre sur le site, entrer l’identifiant figurant sur la carte qu’il s’est vu remettre, et celui-ci choisit finalement le montant du pourboire (il est précisé sur le site qu’un montant de $5 est généralement demandé par les utilisateurs). La personne ayant distribué le pourboire reçoit alors une notification, et doit accepter ou modifier le versement demandé pour que celui-ci soit définitivement réalisé via Paypal.

Créée par une compagnie californienne, Where’s My Tip ne fonctionne pour l’instant que sur invitation, mais pourrait rapidement être ouvert à tous. Le service s’inscrit parfaitement dans toutes les nouvelles approches en termes de gestion des cash flows, grandement facilitées par l’émergence d’Internet (services Paypal, dématérialisation des transactions, micro-transactions).

Si Where’s My Tip rend service aux voyageurs, le principe permet également de respecter les normes locales étant donné que le bénéficiaire est celui qui choisit le montant du pourboire. On ne s’étonnera pas en revanche de voir un grand nombre de bénéficiaires abandonner leur pourboire potentiel, par incompréhension du service ou par manque d’envie. Disons qu’il s’agit pour l’instant d’une innovation financière originale pouvant servir en dernier recours, mais dont le principe pourrait être encore amélioré.

Comment lâcher un pourboire 2.0 ?
- Wwheresmytip.com, ou comment ‘tiper’ un serveur au fin fond du Boukistan.

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Entreprises, Idées de business | Tags : | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *