PriceMatch, solution de yield management pour hôtels | Economie Magazine

PriceMatch, solution de yield management pour hôtels

hotel-france

Face à la multiplication des plateformes de réservation, les hôteliers n’ont eu de cesse de revoir leur plan d’affaires. S’habituer aux nouvelles habitudes de consommation et à une concurrence désormais digitalisée n’est pas une mince affaire, d’autant plus que les plateformes prélèvent souvent des frais généreux aux professionnels en contrepartie de leurs services. Mais les hôteliers ont encore quelques cartes technologiques dans leur poche pour affronter ces nouvelles tendances. Directement inspirée d’une pratique courante dans le milieu de l’aviation, PriceMatch entend fournir aux hôteliers des outils de yield management modernes. Interview avec l’un des fondateurs de la startup, Arthur Waller.

Bonjour Arthur ! Pouvez-vous nous présenter PriceMatch ?

Arthur Waller : PriceMatch est né d’un constat simple : les hôtels ont une multitude d’informations sur leurs clients et leurs concurrents qui devraient leur permettre d’ajuster les prix fréquemment aux variations de demande comme le font les compagnies aériennes. Mais pour ce faire, AirFrance embauche une armée de statisticiens, chose impossible pour un hôtel.

PriceMatch vise à industrialiser et démocratiser le yield management pour tous les hôtels en leur fournissant un outil simple d’utilisation, bien connecté à leurs outils existant et leur fournissant des recommandations de prix très précises, fruits d’algorithmes économétriques prenant en compte de nombreuses variables : historique des réservations, prix des concurrents, prix des billets d’avion, événements, prévisions météo, e-réputation.

PriceMatch aide ainsi les hôteliers à optimiser la rentabilité de leur établissement tout en gardant le contrôle de leur politique tarifaire.

Concrètement, que peut voir un hôtelier dans son tableau de bord ? Comment sont basées les recommandations de prix ? Est-il possible de voir les prix de la concurrence ?

Arthur Waller : L’hôtelier accède à une vue calendaire où il voit le prix de son hôtel, le prix de ses concurrents, son taux de remplissage, ainsi que la recommandation de tarif de PriceMatch. Il peut aisément diffuser en un clic la recommandation de prix en ligne s’il l’approuve. Il dispose aussi d’outils d’aide à la décision (évènements impactant sa demande pour chaque nuit, prévision de demande, météo, prix des billets d’avion, etc..).

Combien d’hôteliers utilisent aujourd’hui PriceMatch ? Que peuvent-ils espérer ?

Arthur Waller : Nous avons aujourd’hui un peu plus de 300 hôtels qui utilisent PriceMatch, majoritairement en France mais aussi partout dans le monde (Amérique du Sud, USA, Hawaï, Afrique du Sud, Pologne).

Nous observons en moyenne une augmentation de 10% du revenu de nos clients lorsqu’ils commencent à utiliser notre outil.

Un investissement donc très rentable.

Comment vous est venue l’idée de PriceMatch ? Qui est derrière l’entreprise aujourd’hui ?

Arthur Waller : Lors d’un échange universitaire aux Etats-Unis, j’ai entendu parler de Qcue, une entreprise américaine qui fournit des solutions de tarification dynamique aux clubs de base-ball pour les aider à ajuster le prix des tickets à la demande.

De retour en France, nous avons souhaité avec mes quatre amis et co-fondateurs (rencontrés lors de mes études à Sciences Po et à l’Ecole polytechnique) appliquer nos compétences en économie, statistiques, économétrie, et développement informatique au service d’un secteur réel et plus concret que la finance. Nous sommes tous tout fraîchement diplômés.

Nous avons présenté notre projet à l’incubateur d’entreprises de Sciences Po en janvier 2012 et y avons rencontré nos premiers clients, des hôteliers indépendants qui nous ont fait confiance et nous ont fait découvrir le métier et le marché.

Aujourd’hui, PriceMatch c’est 19 salariés à plein temps : 8 ingénieurs en algorithmie ou en informatique, 6 Account Managers, 3 commerciaux et enfin deux Country Managers à San Francisco et à Rome.

Et enfin, en tant que créateur d’entreprise, quels conseils auriez-vous à donner à un jeune pousse désireux de travailler dans l’hôtellerie ?

Arthur Waller : L’hôtellerie est pour moi un des secteurs qui a le plus évolué, et le plus rapidement dans les dernières années. Les hôtels doivent aujourd’hui décider entre vendre en direct, sur leur site, sur les OTAs (Booking.com, Expedia..), sur des applis comme HotelTonight, via des MetaSearch Engines (Trivago, Google Hotel Finder, ..), sur Facebook, sur Groupon. Ils doivent aussi maîtriser leur e-réputation (TripAdvisor). Ils doivent améliorer leur référencement, faire des campagnes marketing, faire du pay per click.

La stratégie de commercialisation en ligne et la stratégie tarifaire déterminent en grande partie les revenus d’un hôtel. Notre génération a grandi avec Internet et nous avons donc beaucoup de valeur et d’aide à apporter aux hôteliers dont l’activité principale est et doit rester l’hospitalité : accueillir des clients et rendre leur séjour aussi heureux que possible.

Soyez inventifs et pragmatiques: votre succès suivra le succès de vos clients !

Pour en savoir plus : PriceMatch.travel

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Entreprises, Start-up | Tags : | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *