Ziferblat, concept du café à la minute

Ziferblat, concept du café à la minute

Les chaînes de café au design intérieur douillet, mais à l’uniformité inquiétante et aux prix, eux, bien piquants, ont fini par vous lasser ? S’il existe à peu près autant de variétés de café que de manières de les vendre, force est de constater que certains continuent d’innover dans le secteur. Dernier en date, Ziferblat, tente l’aventure en terres londoniennes, autour d’un concept déjà testé à l’autre bout de l’Europe. Une incursion, pour le moment, réussie.

L’anti-café

Chez Ziferblat, tout est gratuit, sauf le temps. La chaîne propose à ses buveurs du dimanche de payer à la minute – 3 pence, soit à peine 5 centimes d’euros, au lieu de payer à la consommation. Lancé par Ivan Mitin à Moscou en 2011, le concept a si bien fonctionné que plus d’une demi-douzaine de cafés de la même marque sont venus se rajouter au lieu originel. A Londres, les clients flâneurs peuvent certes avaler leur petit noir, mais également mettre de la musique, jouer du piano, lire l’un des ouvrages disposés dans la bibliothèque ou même se servir des toasts au beurre de cacahuète. Les deux seules règles sont d’emprunter une vieille horloge avant de s’asseoir afin de mesurer le temps passé, et de ne pas consommer d’alcool. Libre à vous de faire votre vaisselle et/ou celle des autres.

« Il s’agit du désir d’être soi-même et d’être aimé de manière inconditionnelle. Chacun cherche à revivre les contes de son enfance. Ziferblat me rappelle ces cabanes dans les arbres où les enfants se faisaient de la place dans le but de créer leur propre monde, où les règles « stupides et artificielles » de la société n’existeraient pas », déclare I. Mitin, à propos de son café. « Les grandes villes comme Londres nous font nous comporter d’une telle manière que l’on a l’impression de porter un masque en permanence ». En créant un espace calme, aux meubles imparfaits et différents, au café « normal », I. Mitin a incontestablement réussi à créer une atmosphère distincte.

Les horloges de Ziferblat

Interrogé sur la viabilité économique de son entreprise, dans une ville aussi chère que Londres, celui-ci ne manque pourtant pas d’optimisme. « Si Ziferblat marche à Londres, alors cela voudra dire que le concept peut marcher n’importe où dans le monde, car cela sera encore moins cher ». Le magazine Time Out, guide référence en matière de sorties en terres Shakespearienne, a d’ores et déjà fait du café l’un des plus sérieux prétendants à la meilleure ouverture de l’année 2014. En France, des initiatives similaires existent déjà, en témoigne la présence de l’Anticafé au cœur du quartier Beaubourg, à Paris.

En savoir plus :
- Ziferblat, 388 Old St, EC1V 9LT London
- Anticafé, 79 rue Quincampoix, 75003 Paris

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Entreprises, Tendances & Idées | Tags : | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *