La compagnie d’assurance State Farm joue la carte de la proximité en ouvrant son Next Door Café

State Farm Café

L’initiative peut nous paraître curieuse, elle n’en demeure pas moins profondément ancrée dans la culture du guy next door, habituelle dans les grandes villes américaines. State Farm, grande compagnie d’assurance et de services financiers au pays de l’Oncle Sam, a décidé d’ouvrir un café libre d’accès pour ses riverains, afin de dispenser gratuitement des cours et des conseils financiers.

elite rencontre serieux ou pas Une banque proche de sa communauté ?

Jusqu’à quel point peut-on devenir proche de la communauté locale ? Tous les établissements financiers ne sont pas des hydres assoiffées de sang, loin s’en faut. Pourtant, donner une image humaine à une agence bancaire, sans arrière pensée immédiate, relèverait presque de l’exploit. En ouvrant donc un simple café/lieu de rencontre sur Diversey Parkway, à Chicago, State Farm a réussi un formidable coup marketing, d’autant plus que toute la presse et la blogosphère américaine s’en sont récemment fait écho, en particulier sur la côte Est.

State Farm Cafe ChicagoOuvert de 7h00 à 22h00 en semaine, le La Rinconada Next Door Cafe possède tous les attributs de ses homologues commerçants et même plus, avec son accès wifi, sa mini bibliothèque, ses pâtisseries, sa salle de réunion, et bien sûr, ses cours. Tout est gratuit, exception faite du café (équitable, s’il vous plaît). Un véritable effort a été concédé sur la décoration du lieu, il est vrai assez chaleureux. Les locaux sont par ailleurs mis à disposition des voisins pour des évènements locaux tels que des fêtes de quartier.

Aucun service n’est vendu via le Next Door Café. Outre le sympathique effet de proximité, qu’apporte donc un tel endroit à State Farm ? En quoi cela peut-il servir d’inspiration à d’autres compagnies financières-austères, y compris chez nous européens ? La réponse vient de quelques blogs américains1, 2, où l’on souligne l’importance de faire participer les plus jeunes, notamment la tranche 20-30 ans, plus encline à utiliser des canaux de communication alternatifs et modernes. Leur présence en ces locaux renforcerait non seulement leurs connaissances sur les risques financiers de tous les jours et les produits adéquats pour s’en protéger, mais elle constituerait également un formidable terreau de réflexion pour les compagnies d’assurance cherchant à comprendre les besoins ou préoccupations des nouvelles générations, afin de mieux remodeler leur offre.

Tout le monde semble être gagnant dans cette opération (State Farm peut être un peu plus que les badauds), ce qui ne devrait pas manquer d’interpeller les banques et assurances concurrentes. A quelques centaines de kilomètres de là d’ailleurs, sur l’île des Manhattes, la banque néerlandaise ING s’était déjà faite remarquer en s’immisçant dans la brèche avec son propre café3. Probablement de façon trop directe, le personnel étant habilité à effectuer toutes les opérations les plus basiques tels que des ouvertures de compte, des transferts d’argent, ou même de la vente de goodies à l’effigie du groupe.

1. (en) Alex Ferreras, State Farm to Target More Young Customers, LoanSafe.org
2. (en) Dan Gershenson, State Farm becoming a better neighbor with Next Door concept, ChicagoBrander.com
3. (en) Priscilla McEver, The ING Cafe Is No Ordinary Branch Bank, Bankaholic.com

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à http://maintenance-informatique-22.fr/ nous contacter.

Catégories : Actualités, Entreprises, Marketing, Tendances & Idées | Tags : | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *