Microsoft Office gratuit dans sa version online 2010

Microsoft Office gratuit dans sa version en ligne

La bataille fait rage entre les deux firmes américaines : Microsoft serait-elle en train de reprendre le dessus sur Google ? Google d’un côté, avec son moteur de recherche indétrônable et l’arrivée prochaine de son système d’exploitation gratuit, Chrome OS. Et Microsoft de l’autre, via le lancement de son moteur de recherche Bing, la commercialisation de Windows 7, et bientôt une version en ligne gratuite de Microsoft Office 2010.

La firme de Redmond aurait-elle pris le pari du tout gratuit ?

Pas vraiment. Il s’agit plutôt d’une réponse du berger à la bergère, ou d’une mise en garde. Une prise de position qui vise à répondre à Google et au lancement futur de Chrome OS, alternative gratuite au produit phare de la maison Microsoft, Windows (90% des ordinateurs dans le monde). La firme de Redmond a donc décidé de prendre les choses en mains en annonçant que la version 2010 de sa célèbre suite bureautique Office sera disponible gratuitement en ligne. Celle-ci contiendra entre autres les incontournables Word, PowerPoint, et Excel qui ont fait sa renommée.

Les réponses de Microsoft face au développement d’applications bureautiques gratuites en ligne avaient été limitées, la firme s’en tenant à de simples fonctions de recherche sur Internet, encastrées dans des logiciels installés sur ordinateur. Open Office a ainsi acquis une notoriété non négligeable, tandis que Google a lancé ses applications bureautiques en ligne il y a plus de 3 ans sous le nom de Google Docs.

Pour profiter des services gratuits d’Office, les utilisateurs privés devront posséder un compte Windows Live Hotmail. Actuellement, près de 400 millions de personnes possèdent un compte de ce genre à travers Hotmail et Messenger, et 90 millions de licence Office pour entreprises sont en service, selon Microsoft. C’est donc près d’un demi-milliard de personnes qui pourraient avoir accès subitement à ces outils gratuits.

Microsoft se bat contre Google. Sources : Sociétés, LeMonde.fr

Microsoft se bat contre Google. Sources : Sociétés, LeMonde.fr

Cette attaque frontale face au géant Google n’est pas sans répercussion économique pour Microsoft, surtout lorsque l’on sait que la division Office vient de produire un bénéfice d’exploitation de 9,3 milliards de dollars et a engendré un chiffre d’affaires de 14,3 milliards de dollars sur les neuf premiers mois de l’exercice fiscal.

Mais en prenant ce pari risqué, Microsoft espère redresser son image et développer des synergies avec son tout nouveau moteur de recherche, Bing. Attendu avec circonspection par les internautes, celui-ci s’est brillamment dégagé des parts de marché substantielles et ce dès ses premières semaines de lancement (plus de 12% aux Etats-Unis). Office en ligne utiliserait ainsi Bing pour rediriger les utilisateurs vers des liens sponsorisés.

Un virage à 180 degrés pour la firme de Redmond qui ne tient pas à se faire trop distancer sur un terrain qu’elle a longtemps dédaigné, Internet.

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Actualités | Tags : , | 5 commentaires

(5) commentaires

  1. Si les versions en ligne de Word, Excel et compagnie sont aussi performantes et accessibles que les versions traditionnelles alors Google aura intérêt de largement améliorer ses outils de Google Docs qui manquent encore de fonctionnalités à mon sens… Mais Google a l’avantage d’avoir l’expérience du on line pour ce genre de produit.

    La bataille ne devrait qu’améliorer les offres disponibles. :)

  2. Je ne vois pas du tout Google et son Chrome OS venir marcher sur les platebandes de MS… Un OS, cela se code pas comme ça en quelques mois… Ils se sont déjà cassés les dents avec le navigateur, ils vont faire pareil avec le chrome OS…

  3. A mon avis Microsoft n’est pas encore prêt à concurrencer Google Docs si il met en ligne des usines à gaz comme Office. Google a quand même une bonne longueur d’avance avec les applications web.
    Par contre la révolution vient de la gratuité. Microsoft n’a pas l’habitude de cela.
    De toutes les façons, l’émulation ne peut avoir que du bon.

  4. @ Ben Kenobi : Apparemment les versions en ligne ne seraient pas bridées, mais pourraient être sponsorisées afin d’amortir la perte que cela induit. C’est peut être ce qui pourrait aussi gêner les utilisateurs.

    @ Olivier : on ne peut pas dire que Chrome soit une réussite en effet, surtout quand on connait les moyens dont dispose Google…

    @ jipi : Microsoft a peut être compris le message de la gratuité. Mais il semble que les entreprises (dont Microsoft tire la majeure partie de ses revenus) doivent continuer à s’acquitter d’une certaine somme pour pouvoir profiter de ces services online.

  5. en attente des resultat du programme c’est vraimment gratuit merci d’avance svp…..

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *