Nike publie un bénéfice en hausse de 14% au 4ème trimestre

Nike logo

Wittenheim La firme de Beaverton (Oregon) laisse apparaître sa bonne santé, avec un chiffre d’affaires et un bénéfice net tous deux en hausse de 14%. Wall Street salue la performance.

http://simprof.pl/?myrka=portal-randkowy-niepolomice&b15=56

chrześcijańskie randki warszawa Des résultats cette fois-ci au dessus des attentes

Des résultats d’autant plus appréciés par Wall Street que la compagnie de sportswear avait déçu les investisseurs au troisième trimestre, en annonçant des résultats en dessous des attentes pour la première fois depuis cinq ans, tandis que ses coûts de fabrication augmentaient et l’obligeaient à relever ses prix de vente. Cette fois, le bénéfice net du fabricant a atteint les 594 millions de dollars, soit 1,24 dollar par action (versus 522 millions l’an passé, soit 1,06 dollar par action). Son chiffres d’affaires a quant à lui été porté à 5,8 milliards de dollars, contre 5,528 milliards de dollars attendus par les analystes.

Cet exercice fiscal bouclé en beauté est en grande partie dû à l’augmentation des ventes au sein des deux régions les plus importantes pour la marque, en Amérique du Nord (+21%) et en Chine (+19%), ainsi que dans les pays émergents (+25%). A taux de change constant, les ventes au Japon ont en revanche chuté de 26%, un marché perdant déjà en vigueur bien avant le tremblement de terre qu’a connu récemment le pays.

Outre un réchauffement de la demande au niveau mondial, Nike aura finalement profité de sa stratégie envers les pays émergents, sa ligne de vente directe au consommateur final, ainsi que de l’apport de ses filiales, telles que Converse, Cole Haan, Hurley ou Umbro.

L’action du fabricant gagnait près de 4,5% après la clôture à Wall Street.

Emmanuel Lafon est diplômé d'ESCP Europe, après une spécialisation en finance de marché.

Catégories : Actualités, Entreprises | Tags : | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *