10 idées de business stupides ayant permis de faire fortune

idées business faire fortune

Qui n’a jamais rêvé de mettre à profit une idée banale, pour la transformer en un véritable filon ? Comment devenir riche en étant malin ? Découvrez comment certaines personnes faisant preuve d’un peu d’imagination se sont débrouillées.

La plupart des idées listées n’ont en fait de stupide que le nom. Dans les faits, elles se sont avérées plutôt judicieuses, et rentables. Cliquez sur le titre de chaque idée pour en savoir plus.

#01. Million Dollar Homepage, le pixel le plus convoité de la toile

1.000.000 pixels, $1 par pixel – il s’agit probablement de l’idée de business la plus incongru que l’on ait pu exploiter sur la toile. Alex Tew, âgé de 21 ans lorsque l’idée lui vint à l’esprit, est cependant devenu millionnaire en vendant son million de pixels.

#02. PickyDomains, donner de l’imagination à ceux qui n’en ont pas

Embaucher quelqu’un pour trouver un nom de domaine à sa place ? Personne ne paierait pour un tel service ! En réalité, trouver des noms de domaines pour les autres s’est avéré un business plutôt rentable, notamment lorsque tout le processus de vente est dénué de risque (si le site ne vous trouve aucun nom de domaine, ou si le nom de domaine suggéré ne vous plaît pas, vous n’aurez rien à payer). PickyDomains possède actuellement une longue liste d’attente de personnes prêtes à payer pour qu’on leur trouve un nom de domaine exceptionnel. PickyDomains a un chiffre d’affaires à six chiffres.

#03. Doggles, un chien de business…

Fabriquer des lunettes pour chiens pour les vendre sur internet ? Voici l’idée de business la plus saugrenue que l’on puisse trouver. Comment ont-ils fait pour devenir millionnaires et posséder plusieurs boutiques à travers le monde ? Un tel succès dépasse l’entendement.

#04. LaserMonks, des moines en or

LaserMonks.com est une branche de la Cistercian Abbey of Our Lady of Spring Bank, un monastère composé de huit moines perché sur les collines du compté de Monroe, près de Madison. Des moines qui rechargent vos cartouches d’impression. Alléluia ! En 2005, leur chiffre d’affaires a dépassé les $2,5 millions ! Que Dieu soit loué. En savoir plus : cliquer ici.

#05. AntennaBalls, le tunning d’antenne pour auto

Vous ne pouvez pas vendre en ligne des balles qui iront se fixer sur l’antenne de votre voiture. Cela ne marchera jamais. Dans tous les cas, vous ne deviendrez jamais riche grâce à cela. C’est pourtant ce que Jason Wall a fait, et il est devenu millionaire depuis. En savoir plus : cliquer ici.

#06. FitDeck, faire de l’exercice sans réfléchir

Créer un jeu de cartes expliquant les mouvements à suivre pour faire sa gym quotidienne, et le vendre pour $18,95. Cela semble être une bien mauvaise idée. Mais l’ancien militaire des forces spéciales des nageurs de combat et professeur de fitness qu’est Phil Black l’a fait, générant plus de $4,7 millions de chiffres d’affaires sur l’exercice 2006. De quoi dépasser son salaire de militaire.

#07. PositivesDating.com, un besoin, une niche, un succès

Comment faire pour trouver un rencart lorsque l’on est séropositif ? Paul Graces et Brando Koechlin ont créé un site pour séropositifs en 2005. Un an plus tard, le site générait déjà plus de $110.000 de chiffre d’affaires, et ses créateurs se fixaient comme objectif d’atteindre 50.000 membres en deux ans d’existence.

#08. Designer Diaper Bags, une maman qui révolutionne les couches pour bébé

Christie Rein était fatiguée d’emporter ses couches pour bébé dans un sac réfrigérant. Cette maman de 34 ans et de trois enfants se retrouvait constamment en train de plonger des couches pour bébé dans des sacs réfrigérants afin d’éviter qu’elles ne s’abîment dans son sac. C. Rein cherchait quelque chose qui soit compact, élégant et stylé. En novembre 2004, elle s’est donc assise avec son mari, Marcus, pour réfléchir à la création d’un porte-couches qui puisse contenir des lingettes ainsi que deux à quatre couches. Avec plus de $180.000 de chiffre d’affaires en 2005, la compagnie fondée par Christie (Diapees & Wipees) proposait déjà plus de 22 paquets différents, disponibles en ligne et dans 120 boutiques à travers le monde, pour $14.99.

#09. SantaMail, le Père Noël fait son business

Que dire de cette brillante idée… Trouvez-vous une adresse au Pole Nord, en Alaska, prétendez être le Père Noël et faites payer les parents une dizaine de dollars à chaque fois que vous enverrez une lettre à leurs enfants. Byron Reese a déjà envoyé plus de 290.000 lettres depuis la création de son business en 2001, ce qui le rend multi-millionaire. En savoir plus : cliquer ici.

#10. Lucky Wishbone Co., l’os de la chance

De faux bréchets. Qui jouerait avec des bréchets en plastique (ndlr : un os de dinde avec lequel les américains jouent lors de Thanksgiving, pour faire un souhait) ? Ken Ahroni, le créateur de Lucky Wishbone Co., produit plus de 30.000 bréchets par jour, pour les revendre près de $3 dans le commerce. En 2006, il s’attendait à ce que son chiffre d’affaires dépasse le million de dollars.

Source

Article traduit de l’anglais et reproduit avec le consentement de l’auteur, Dmitry Davidov (« 10 Totally Stupid Online Business Ideas That Made Someone Rich »).

Découvrez également une interview de Dmitry Davidov, spécialiste du marketing online et passionné par les idées de business : « An interview with Dmitry Davidov ».

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Entreprises, Idées de business | Tags : | 12 commentaires

(12) commentaires

  1. Cette liste prouve bien, s’il le fallait encore, que les idées les plus saugrenues (plutôt que stupides) peuvent rapporter gros.

    Imaginez combien de personnes ont dû leur dire : « arrête ça ne marchera jamais », et pourtant ça a marché !

  2. Cela prouve qu’il est encore possible de réussir à monter un business très rentable aujourd’hui ! Encore faudrait-il trouver la fameuse idée et surtout, l’exploiter afin de la transformer en cash machine.

  3. Ping : On en parle – Édition du 29 mai 2010 » ZeroDette.com

  4. Ce qui serait intéressant ce serait d’avoir pour chaque société les raisons pour lesquelles elles ont gagné de l’argent, car si l’idée parait saugrenue croyez bien que derrière il y a des raisons qui expliquent ce succès..

  5. Ping : BlOg'X Office 57 : petit medley du Web | Autour du Web

  6. Le business du père noël est très étonnant. On demande même si c’est pas possible de le faire en France mais bon il y a déjà pas mal de sites avec des cartes de vœux. L’idée d’une adresse en Alaska est assez surprenante car je ne suis pas sur qu’un enfant sache d’où vient le père Noël.

  7. Impressionnée par ces idées ! finalement, il faut aller au bout des choses et écouter son instinct d’entrepreneur plus que les autres …

  8. Cet article est étonnant et très amusant à la fois. J’aime beaucoup =)

  9. Je pense que le plus difficile, une fois l’idée trouvée, est de protéger son business pour ne pas se faire doubler par un concurrent, un amie ou un associé ! Car le point commun de cette liste d’idée est que tout le monde aurait pu le faire !

  10. Y a de la recherche quand même, certaines idées sont méritantes.

  11. Bien malheureux de parler d’idées stupides, mais j’ose croire que l’auteur n’a pas relu son titre avant de publier.

  12. il ya toujours d’idée. les moyens de démarrage en font défaut

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *