Comment investir dans une PME, avec SmartAngels

SmartAngels, levée de fonds pour PME

Et si le grand capitalisme passait avant tout par les plus petits, ces entrepreneurs innovateurs, créateurs plongés dans la pénombre ? C’est à ce questionnement schumpetérien que SmartAngels répond par l’affirmative, en permettant d’investir dans des PME françaises de tous horizons.

Remettre l’entrepreneur innovateur au centre des investissements

Evidemment, le but de ce genre de plateforme n’est pas de se substituer au business angel passionné et thaumaturge, que l’on imagine confortablement assis dans son fauteuil cependant que les créateurs défileraient fébrilement devant ses yeux, quémandant quelques fonds. L’idée est différente. Puisque les petites entreprises, qu’elles soient fondamentalement bonnes ou mauvaises dans leur création, ont toutes les peines du monde à démarcher des investisseurs, malgré la simplification croissante des processus administratifs et fiscaux sur notre territoire, pourquoi ne pas simplifier leur mise en avant à travers une plateforme commune ? Après tout, le boulanger du coin ou l’artisan génial de notre région n’ont pas forcément les réflexes ni le réseau nécessaire à leur démarche. N’est pas hype qui veut dans le monde de l’entrepreneuriat. En faisant partager leurs besoins de fonds ouvertement, aux investisseurs de France et de Navarre, on leur rend néanmoins un grand service. Et si le projet n’est pas séduisant, rien ne les force non plus à ouvrir leur besace pleine d’écus. Et si le projet s’avère être un échec, rien n’empêche les investisseurs lambda d’apprendre et perfectionner leurs paris.

SmartAngels se propose en revanche d’effectuer une sélection préalable des dossiers, histoire d’écarter les demandes les moins sérieuses, et de mettre en avant les meilleures, dans un cadre légal défini par l’AMF. L’investissement en ligne se fait en direct, sans intermédiaire ou holding financière, et permet de diversifier son patrimoine. En devenant actionnaire de l’entreprise, il vous est bien sûr permis d’échanger avec les dirigeants, ne serait-ce que pour débattre de la stratégie ou l’aider avec votre propre réseau. A terme, la rentabilité de votre investissement initial pourra se concrétiser de diverses manières, que ce soit par une introduction potentielle en bourse, un rapprochement sectoriel, un rachat etc.

Lancée en septembre 2011 par Benoît Bazzocchi, SmartAngels prélève une commission de 100€ sur tout investissement (4% au-delà de 2.500€). Pour le reste, la plateforme est entièrement gratuite : pas de frais d’inscription pour l’investisseur, pas de frais de gestion, de droits d’entrée ou droits de garde. Pour le reste, investir dans une PME permet de bénéficier d’avantages fiscaux non négligeables tels qu’une déduction sur l’Impôt sur le Revenu (IR) ou l’Impôt sur la Fortune (ISF).

Les levées de fonds vont généralement de 100.000 à 1.000.000 d’euros. L’une des premières à avoir été bouclée, Fast Lease, a notamment permis de récolter 520.000 euros afin de financer la croissance d’une entreprise spécialisée dans la location d’une micro-flotte de véhicules à destination des PME, professions libérales, dirigeants et particuliers. Lorsqu’une entreprise fait appel à la plateforme, une fiche dédiée lui est consacrée. Dress-Me, site de social shopping dédié à la mode explique par exemple son projet à travers une vidéo, une interview de son dirigeant, et présente également son investment case ainsi que son équipe.

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Entreprises, Start-up | Tags : , , | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *