Driive me, la location de voiture au prix imbattable

drivee-me

saint cloud gay rencontre La start-up parisienne Driive Me propose sur son site internet de louer une voiture pour 1 euro, assurance comprise. Et là, vous vous dites « mais où est l’arnaque ? » La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y en a pas.

Explication : Driive Me met en relation les agences de location qui ont besoin, pour rééquilibrer leur parc de voitures ou d’utilitaires, de transférer ses véhicules d’une ville à une autre et des particuliers qui veulent se déplacer pour pas cher.

Chaque agence peut poster sur le site une annonce, en proposant trajet (Bordeaux-Paris par exemple) et plage horaire (semaine du 18 au 24 février). Les personnes intéressées n’ont plus qu’à réserver, choisir la date de leur voyage et récupérer la voiture à l’agence de départ, en laissant un dépôt de garantie de 800 euros. Une fois parvenu à destination, il faut déposer la voiture à l’agence d’arrivée. C’est aussi simple que cela.

Essence et péage restent à la charge du conducteur (ne rêvons pas trop quand même) qui réalise une belle économie au passage. « C’est aussi très avantageux pour les agences de locations qui, normalement, déplacent leurs voitures par camion, ce qui leur coûte extrêmement cher et représente un vrai casse-tête logistique » explique Geoffroy Lambert.

Ce jeune diplômé d’une école de commerce a fondé Driive Me avec son frère informaticien en juillet 2012. « C’est aussi une bonne opération de communication pour les agences. Car 90% des membres du site n’ont jamais loué de voiture, une première expérience peut leur donner envie. » Du gagnant-gagnant pour résumer.

http://timeadn.com/?narychniki=rencontre-hommes-seniors-en-lauris&ed1=fd Une offre en évolution

Pour le moment, Driive Me travaille en partenariat avec Europcar et Sixte mais espère bien décrocher d’autres partenariats, afin d’étoffer son offre. Et de couvrir, à terme, toute la France. Geoffroy Lambert pense avoir les arguments pour convaincre petites et grosses agences de location : tous les déplacements – environ 250 – se sont bien passés jusqu’ici. Leur volume croît tous les mois de 30 à 40%.

Pas assez, hélas, pour pouvoir se rémunérer. « Nous serons rentables à partir de 5 déplacements par jour, en touchant une commission des agences de locations pour chaque trajet, qui se calcule en fonction du forfait kilométrique » ajoute l’entrepreneur. Un but que les deux frères espèrent atteindre dans quelques mois.

En attendant, Driive Me est particulièrement dynamique dans l’Ouest –le concept ayant été testé sur cette zone- ainsi que du côté de Mulhouse, Toulouse et de la région parisienne.

partnersuche kostenlos registrieren De « vieux » conducteurs !

Qui sont ces internautes qui profitent de ce bon plan ? « On s’attendait à toucher en priorité des étudiants mais au final, ils ne représentent que 30 à 40% des inscrits, relève Geoffroy Lambert. Nous avons de tout, même des familles. Et beaucoup de voyageurs qui ne veulent pas laisser leur propre voiture sur le parking de l’aéroport par exemple. La moyenne d’âge de nos conducteurs est de 34 ans, leur expérience en permis de 12 ans ! »

Alors prêts à reprendre le volant ? A ce prix, ça vaut la peine d’essayer…

Léa Davy est une passionnée d'économie, de nouvelles technologies et d'infos geekisantes, mais pas très bavarde sur elle-même.

Catégories : Entreprises, Start-up | Tags : | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *