Essmart, faire le lien entre la technologie et les zones rurales pauvres & inaccessibles

essmart

Malgré l’arrivée d’innovations sanitaires et communicatives hors norme, le fossé entre les populations citadines et rurales semble irrémédiablement creusé dans les pays en voie de développement, les joies de la modernité n’arrivant qu’au compte-goutte jusque dans les contrées les plus reculées. Il est bon de rappeler qu’à l’heure actuelle, près de 800 millions de personnes à travers la planète n’ont toujours pas accès à l’eau potable1, et 1,4 milliard de personnes, principalement en zone rurale, n’ont toujours pas accès à l’électricité2. Alors, comment combler ce fossé en amenant une technologie déjà existante auprès de populations dans le besoin ?

vinon-sur-verdon rencontres seniors gratuites Le dilemme de la pénétration géographique

Si la technologie existe déjà, des panneaux solaires bon marché aux purificateurs d’eau portables, il s’avère bien difficile de l’amener jusqu’aux populations, en particulier si chaque technologie tente d’être distribuée individuellement. Essmart, modeste mais ingénieux distributeur basé en Inde, connaît parfaitement ce problème et l’a illustré à travers d.light, une compagnie spécialisée dans la création de solutions d’éclairage fonctionnant à l’énergie solaire. Un apport incontestable pour les populations locales qui, malgré frôlant la dizaine d’euros qui pourrait sembler rédhibitoire, augmenterait considérablement la qualité de vie mais également la productivité. Mais tenter de pénétrer un tel marché, en démarchant directement les locaux, s’est avéré être une démarche coûteuse et chronophage, devenue rapidement un échec.

Essmart a donc décidé de le contourner en s’appuyant sur les innombrables vendeurs locaux. Cantonnés aux produits de consommation basiques, ceux-ci font souvent office de lien entre le monde rural et la modernité de la ville. En Inde, on compte près de 14 millions de ces revendeurs, lesquels servent 192 millions de foyers (90% de la population). Un incroyable canal de distribution, pourtant grippé par trois problèmes : les petits commerçants ne connaissent pas les produits technologiques, ne savent pas comment s’en procurer, et ne savent pas les réparer.

Essmart a tout simplement décidé de s’engager dans trois activités. D’une part, ses agents vont démarcher les vendeurs locaux et leur fournissent des démonstrations. D’autre part, une fois la demande installée, la compagnie s’occupe de la livraison et incite les commerçants à utiliser son catalogue de produits puis faire eux-mêmes des démonstrations auprès des populations locales. Cela apporte en outre une certaine force de diversification et de différentiation pour les commerçants locaux, tout en générant des marges plus élevées. Enfin, si l’un des produits ne marche pas, les consommateurs peuvent rendre le produit à leur commerçant et Essmart s’occupera de le réparer ou de le rembourser.

Un tel système peut sembler anodin aux yeux d’un occidental, il requiert néanmoins des capacités logistiques, technologiques et humaines hors du commun dans un pays en voie de développement. Preuve de son mérite, le projet d’Essmart a été récompensé plusieurs fois cette année, notamment via le programme Social Innovation de Dell ou le MIT Ideas Global Challenge.

Cet été, la start-up démarre définitivement son projet dans l’Etat du Tamil Nadu et compte signer 65 partenariats avec des commerçants locaux. L’an prochain devrait inaugurer une expansion à travers le pays.


1. M. Ban Ki-Moon, Secrétaire Général des Natons Unies, donde conocer gente castellanos de moriscos Déclaration du 22 mars 2012, Journée Mondiale de l’Eau, UN.org
2. Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats, Direction de Biens Publics Mondiaux, sous-direction du Climat et de l’énergie, La conférence de lancement de l’Initiative
climat Paris-Nairobi
, Diplomatie.Gouv.fr

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à http://brett-eyewear.com/?kontrydar=marignier-site-de-rencontres-amicales&53a=5e nous contacter.

Catégories : Entreprises, Idées de business, Start-up | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *