La location entre particuliers s’attaque au web 2.0

eloue et la location entre particuliers

Selon le baromètre TNS pour Ebay du 16 décembre 2009, 4 internautes sur 10 vont tenter de revendre leurs cadeaux de Noël. Mais combien regretterons leurs choix ? Désormais il existe une alternative : la location. La start-up française e-loue s’immisce dans la brèche.

Grâce à ce système, vous prenez le temps de la réflexion, vous ménagez la sensibilité de vos proches et vous pouvez même dégager un complément de revenus, non négligeable en période des fêtes.

L’idée de location entre particuliers gagne du terrain sur la toile. Afin de mieux cerner ce concept, Guillaume Coelho, community manager du site e-loue, répond à nos questions.

http://mairiedefresquiennes.fr/?yskoritsja=saint-martin-d%27h%C3%A8res-rencontre-femme-mure&f82=8b Economie Magazine : En quoi consiste précisément la location entre particuliers ?

Tiruvalla Guillaume Coelho : La location entre particuliers repose sur un fonctionnement très simple. Vous possédez un bien dont vous vous servez rarement ou seulement à des périodes précises. Pourquoi le laisser s’empoussiérer au fond d’un placard ? En le mettant en location, vous gagnez de l’argent, vous permettez à quelqu’un d’économiser un achat, vous limitez les déchets d’emballages…

E-loue est ainsi un réseau social permettant des rencontres entre des particuliers ayant les mêmes envies : un « bon plan » économique, écologique et pratique !

Le prix de la location est fixé par les propriétaires, la commission que prélève e-loue étant indiquée au départ, il n’y a pas de surprise au paiement. E-loue est « tiers de confiance » pour le paiement, ce qui permet aux deux parties de s’échanger les biens sans risques d’impayés. Nous avons également développé une assurance et une assistance juridique.

Le fait de louer de particuliers à particuliers est très différent d’une location auprès d’un professionnel. Le loueur n’aura pas affaire à un spécialiste de l’objet mais à son propriétaire. L’échange sera ainsi chaleureux et convivial. C’est pour cela que l’on parle de la location comme créatrice de lien social. Et c’est également pour cela que nous développons au maximum notre identité communautaire. L’objectif est que chaque utilisateur se sente bien sur e-loue, qu’il trouve ce qu’il est venu chercher mais surtout qu’il souhaite revenir. Nous possédons un blog, un compte Twitter et une page Facebook, où chacun peut venir s’exprimer sur le forum, regarder l’une des nombreuses vidéos publiées ou simplement donner son avis sur nos sondages en quelques clics ! Tout est fait pour impliquer au maximum les « e-loueurs » et que leur avis nous reviennent le plus vite possible.

rencontre gay à lunéville Economie Magazine : Pouvez-vous nous en dire plus sur e-loue ? Qui est derrière le projet ?

Guillaume Coelho : E-loue est né de la rencontre de deux jeunes diplômés. D’une part, Alexandre Woog, diplômé HEC, membre de l’équipe de France d’escrime, et désormais en charge de la partie commerciale et marketing d’e-loue. Et d’autre part, Benoit Wojciechowski, diplômé de la Sorbonne, en charge du développement informatique du site.

Le « mythe fondateur » d’e-loue repose sur l’incapacité de trouver une perceuse, un jour de déménagement. Alexandre et Benoit ont alors eu l’idée de proposer un service permettant de louer cette fameuse perceuse n’importe quand. Le projet était né !

Après seulement 6 mois d’existence, en juin 2009, e-loue a intégré l’incubateur HEC. C’est un signe fort car l’incubateur ne s’ouvre qu’à des entreprises innovantes et ambitieuses. L’incubateur nous apporte un véritable plus en terme d’accompagnement.

Lancé en janvier 2009, e-loue va connaitre son 1er anniversaire très bientôt. Et avec une croissance mensuelle de 30 %, 1 500 membres réguliers et plus de 6 000 objets disponibles, nous pensons en fêter encore de nombreux !

Economie Magazine : Avez-vous identifié des concurrents sur votre créneau ? Comment vous démarquez-vous ?

Guillaume Coelho : La concurrence est assez faible car le marché est novateur. Pour nous différencier, nous avons apporté des process, et services nouveaux. Nous sommes une plateforme de réservation pour la location pour les particuliers et les professionnels, et non un simple site d’annonces. Nous sommes également tiers de confiance sur le paiement car nous voulions à tout prix rassurer les loueurs.

Nous avons décidé d’accentuer l’aspect communautaire lié à la pratique de la location. C’est pourquoi nous sommes très présents sur les réseaux sociaux, avec forum et blog très actifs.

Enfin les magasins de location ne sont pas nos concurrents mais nos partenaires, car déjà ils ne sont pas généralistes contrairement à nous, très peu sont présents sur le net, et encore moins proposent un système de réservation via internet. Nous leur offrons ainsi un canal de distribution supplémentaire pour accroître leur chiffre d’affaires.

Economie Magazine : Quelles sont les pistes de développement pour e-loue ?

Guillaume Coelho : Avec seulement un an d’existence, e-loue est en pleine phase d’expansion. Les pistes de développement sont aussi nombreuses que variées.

Au niveau du trafic sur le site et du nombre d’objet disponible, il est primordial que e-loue arrive rapidement à une masse importante et diversifiée afin que toutes les requêtes des utilisateurs trouvent une réponse positive.

Des utilisateurs que nous espérons toujours plus nombreux. Pour cela nous continuerons à nous développer sur les réseaux communautaires, les blogs et les médias traditionnels.

En termes de financement, une levée de fond est prévue courant 2010. Et une ouverture à l’international fait évidemment partie des projets de développement. Vous le voyez les projets ne manquent pas chez e-loue !

En savoir plus

La location entre particuliers vous intéresse ? Pour plus d’informations sur e-loue, n’hésitez-pas à vous rendre sur les liens suivants :

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Entreprises, Interviews, Start-up | Tags : , , , | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *