Partez à la découverte des vins, avec Le Petit Ballon

Le Petit Ballon

L’idée est on ne peut plus simple : chaque mois, les abonnés reçoivent deux bouteilles de vin, sélectionnés par un sommelier de renom. Des vidéos de dégustation, ainsi que des fiches complètes accompagnent les vins choisis. Convivial, direct, le concept du ashamedly Petit Ballon connaît un succès grandissant auprès du grand public désireux de découvrir de nouvelles saveurs. Le site LePetitBallon.com s’enrichit d’ailleurs de jour en jour, et la communauté prend forme. La magie de la start-up opère. Interview avec Martin Ohannessian, fondateur du Petit Ballon.


http://kilim.fr/?karnavalydwona=site-de-rencontre-de-musulmans Economie Magazine : Bonjour Martin ! Pouvez-vous nous présenter Le Petit Ballon ?

cherche femme celibataire sur ribeauvillé Martin Ohannessian : Le Petit Ballon c’est la nouvelle façon de découvrir, apprendre à déguster et acheter le vin sur Internet. C’est tous les mois :
– 2 bouteilles sélectionnées par notre cher et grand sommelier Jean Michel Deluc (ancien chef sommelier du Ritz)
– Un kit du dégustateur 2.0 (2 vidéos de dégustation, des astuces de Jean Michel et des fiches sur les vins
– La possibilité de racheter tous les vins que vous avez dégustés et aimés à des prix “direct-propriété” !
– Un apéro

Economie Magazine : Qui est derrière le Petit Ballon ? Comment vous est venue l’idée ?

Martin Ohannessian : A presque 30 ans j’en ai eu un peu marre de ne toujours rien y connaître en vin et de faire semblant de connaitre la bouteille que j’avais ramené chez mes amis. Bref. Il fallait que ça change. Il fallait pouvoir aborder le vin de manière simple et ludique.
1. Recevoir les bouteilles sélectionnées par un grand sommelier nous évitait de choisir n’importe quoi et de découvrir des vins ou des appellations canons
2. Apprendre à déguster en vidéo avec des mots simples et des petites astuces me semblait être une bonne solution
3. Pouvoir racheter à des prix direct propriété les vins dégustés était en quelque sorte la cerise sur le gâteau

Derrière le Petit Ballon se trouve :
– Notre cher Jean Michel Deluc, ancien chef sommelier du Ritz, une véritable pointure, hyper accessible qui aime autant parler des grands crus que des petites pepites. Cofondateur du Petit Ballon.
– Alexandre Assouad, notre CTO, incroyablement talentueux
– et moi 🙂

Economie Magazine : Comment est construite la chaîne du vin, du producteur au consommateur ? Rencontrez-vous les vignerons ? Les vins sont-ils exclusivement français ?

Martin Ohannessian : La chaîne du vin est extrêmement simple, les producteurs nous envoient les vins « échantillonnés » directement. Ensuite les vins sont conditionnés dans un pack et partent chez nos membres par différents moyen de transport (selon la destination – La Poste, Vélos ou à pied par nos soins)

Nous rencontrons tous les vignerons avec lesquels on travaille, nous essayons au maximum de les mettre en avant par des vidéos, des reportages, des interviews pour que nos membres puissent voir qui se cache derrière le vin dégusté.

Les vins sont pour l’instant exclusivement français mais ça va changer dans très peu de temps.

Enfin pour les sélections, nous recevons de nombreux échantillons que nous proposons à un comité de dégustation présidé par Jean Michel et composé de professionnels (sommelier, journaliste restaurateur) et de non professionnels (membre, ami, passionné). Les vins sont dégustés à l’aveugle et seuls ceux qui font l’unanimité sont sélectionnés pour Le Petit Ballon.

Economie Magazine : Quelles sont les pistes de développement pour le Petit Ballon ? Combien de personnes ont été séduites par votre concept ? Comptez-vous lever des fonds ?

Martin Ohannessian : Le service compte aujourd’hui plus de 200 abonnés payants, la société prépare un abonnement premium et elle est actuellement en train rencontrer des fonds d’investissement et des Business Angels, objectif : Plus vite, plus loin, plus fort. Notre offre est limité pour nous permettre de mieux gérer nos clients et nos services. Nous accueillons 50 abonnés par mois.
Pour l’international, nous avons de belles pistes.

Economie Magazine : Une question que l’on ne peut pas ne pas poser…. Quel est votre type de vin préféré ?

Martin Ohannessian : Ma nouvelle passion, ce sont les vins de Loire que je ne connaissais que très peu – Le saint Nicolas de Bourgeuil de Mabileau, ou L’arpent des Vaudons de Mérieau. De vraies découvertes !

Economie Magazine : Le Petit Ballon repose sur une idée extrêmement simple, novatrice, et semble apporter un côté ludique à un secteur d’activité pourtant ancien. Quel(s) conseil(s) auriez-vous à donner aux personnes désireuses de se lancer dans l’entrepreneuriat, ou souhaitant changer un marché ?

Martin Ohannessian : Merci !!!! Qu’il ne faut pas hésiter et sauter le pas. C’est dure, c’est prenant, c’est stressant, mais quel bonheur…

Le Petit Ballon, une dégustation vidéo

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Entreprises, Interviews, Start-up | Tags : | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *