Raphaël Didier : Dictionnaire révolté d’économie (Ed. Bréal)

Dictionnaire Economie Revolte

« Révoltez-vous ! Ne buvez pas les paroles glacées du capitalisme, que l’on vous ressert chaque soir au journal télévisé ! » C’est un peu le type de message que Raphaël Didier tenterait de vous faire passer à travers son dictionnaire révolté d’économie. Ou comment reconstruire, non sans un certain humour, nos définitions économiques.

Petit manuel d’économie en format poche

Près de 210 définitions se succèdent dans un format agréable, parsemé d’illustrations. L’on en apprend beaucoup sur le fonctionnement des divers acteurs et systèmes économiques de notre époque, de la Bourse à la notion de Valeur, en passant par la description des subprimes.

On appréciera l’effort de partage des connaissances envers le grand public, l’ouvrage n’abusant jamais de termes abscons ni de chiffres, notamment lorsqu’il aborde des thèmes plus complexes tels que le SEL (systèmes d’échanges locaux), la réforme des retraites, les plans d’austérité ou le protocole de Kyoto. Les crises du capitalisme que nous connaissons sont allègrement raillées.

Agence de notation. Membre de l’oligopole des maîtres du monde. Ce sont des sociétés commerciales qui attribuent, à la demande ou non des émetteurs, des notes (rating) sur des titres de dettes émis par des entreprises, par des banques ou même par des Etats.

Ce petit dictionnaire attaque les certitudes du capitalisme et aura le mérite de provoquer le débat (en forçant parfois, volontairement, un peu le trait). Les définitions sont incisives, et donnent envie d’en savoir plus.

Trader. Sur la planète finance, fou qui croit être le maître du monde derrière trois écrans d’ordinateur. C’est un opérateur de marché, spécialiste de la finance, qui cherche à anticiper les prix du marché afin de répondre à la demande des commerciaux qui lui transmettent des ordres d’achat ou de vente.

Un livre de finance et d’économie au second degré à feuilleter, pour découvrir autrement les rouages de notre monde.

Plus d’ouvrages chez Bréal

Raphaël Didier est spécialiste de l’économie internationale, conférencier à l’Université du Temps Libre, à l’Université Populaire de Forbach et animateur d’un café économique à l’Université de Sarreguemines.

Parmi les derniers ouvrages chez Bréal : L’économie du Brésil (Mylène Gaulard), Les pays émergents : Brésil-Russie-Inde-Chine… Mutations économiques et nouveaux défis (Julien Vercueil).

 

Pour en savoir plus sur les nouvelles publications, rendez-vous directement sur le site des éditions Bréal.

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Actualités, Culture & Littérature | Tags : , | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *