Classement 2009 des sélections nationales de Football … par valeur économique !

Classement des sélections nationales de football 2009

Le très sérieux site Futebol Finance a tenté d’établir un classement des équipes nationales en fonction de la valeur des joueurs qui les composent. Un classement à prendre avec des pincettes, mais qui a le mérite d’exister !

http://das-musikhaus.com/?kanavka=frauen-single-m%C3%BCnchen&3a2=04 Pour établir son classement, Futebol Finance s’est appuyé sur les estimations faites par diverses agences et agents FIFA gravitant dans le milieu du ballon rond. Les joueurs étudiés font partie des sélections étant encore en course pour la Coupe du Monde 2010 qui aura lieu prochainement en Afrique du Sud.

Comme l’expliquent les auteurs du classement, la valeur des joueurs dépend naturellement d’une multitude de variables dans la réalité, mais l’idée est d’estimer la valeur économique agrégée des sélections nationales, afin de les comparer au classement FIFA qui est lui, établi sur des critères purement sportifs – mais dont le calcul n’est pas pour autant exempt de toute critique.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’une certaine logique est respectée dans le classement, puisqu’on ne décèle aucune surprise notable. L’Espagne, avec un groupe très homogène et des joueurs évoluant en grande majorité sur le territoire national, mais avec une côte internationale respectable (Fernando Torres, David Villa, Xavi, Iniesta, Casillas), se retrouve en tête du classement. Il n’est pas non plus surprenant de voir une Equipe de France sur le podium économique, avec des joueurs qui s’exportent particulièrement bien dans les championnats étrangers (Henry, Diarra, Benzema, Gallas pour ne citer qu’eux), malgré des performances collectives un temps au-dessous des espérances ces dernières années (10ème rang FIFA).

misanthropically Le classement 2009 des sélections nationales de football par valeur économique

Le classement a été établi en fonction des 25 joueurs les plus utilisés lors des phases qualificatives du mondial 2010.

sortie célibataire troyes 1. Espagne – 510 millions d’euros (valeur moyenne par joueur : 20,4M€)
(Ranking FIFA : 2ème place)
2. Brésil – 450 millions d’euros (valeur moyenne par joueur : 17,9M€)
(Ranking FIFA : 1ère place)
3. France – 440 millions d’euros (valeur moyenne par joueur : 17,6M€)
(Ranking FIFA : 10ème place)
4. Angleterre – 420 millions d’euros (valeur moyenne par joueur : 16,8M€)
(Ranking FIFA : 7ème place)
5. Italie – 400 millions d’euros (valeur moyenne par joueur : 16M€)
(Ranking FIFA : 4ème place)
6. Argentine – 390 millions d’euros (valeur moyenne par joueur : 15,6M€)
(Ranking FIFA : 8ème place)
7. Portugal – 340 millions d’euros (valeur moyenne par joueur : 13,6M€)
(Ranking FIFA : 17ème place)
8. Allemagne – 290 millions d’euros (valeur moyenne par joueur : 11,6M€)
(Ranking FIFA : 4ème place)
9. Pays-Bas – 280 millions d’euros (valeur moyenne par joueur : 11,2M€)
(Ranking FIFA : 3ème place)
10. Russie – 210 millions d’euros (valeur moyenne par joueur : 8,4M€)
(Ranking FIFA : 6ème place)

Il est intéressant de constater que la plupart des nations parviennent à transformer la valeur économique de leur effectif en victoires, sans toutefois oublier qu’il puisse y avoir un phénomène d’autocorrélation. Évidemment, un bon parcours en Afrique du Sud – pouvant aller jusqu’à la conquête du St Graal, ferait grimper en flèche la valeur de certaines sélections.

Source et informations supplémentaires

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site de Futebol Finance, et si vous êtes friand(e) d’analyses économiques rapportées au football, n’oubliez pas de jeter un coup d’œil à l’analyse des transferts estivaux du Real Madrid sur notre site ou au département de recherche économique et sportive de l’Université de Navarre.

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Actualités | Tags : , | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *