LVMH investit dans la production de vin rouge en Chine

LVMH investit dans la production de vin rouge en Chine

Moët-Hennessy, branche Vins & Spiritueux du Groupe LVMH, vient de signer un accord avec le groupe vitivinicole chinois VATS, en vue de produire du vin rouge dans le sud-ouest du pays. Les premières bouteilles devraient arriver d’ici 4 à 5 ans.

Investir dans le vin chinois, une stratégie incontournable

Les deux entreprises sont en effet tombées d’accord pour exploiter un vignoble de 30 hectares dans la province du Yunnan. « C’est la première fois que LVMH lance une production de vin rouge en Chine », a déclaré un porte-parole du groupe. L’investissement viendra en complément d’un autre projet lancé en mai 2011, et qui prévoyait de produire du vin blanc pétillant dans le nord-ouest du pays, dans la région du Ningxia.

La Chine reste malgré tout un pays importateur de vin, mais son marché tend à évoluer et à se diversifier grâce à la découverte des vins occidentaux, ce qui devrait être de bon augure pour les groupes français, si tant est que ces derniers parviennent à se saisir des opportunités d’investissement. « 8ème pays consommateur de vin dans le monde, 1er de la zone Asie, la Chine a vu ses importations de vin augmenter de 308% entre 2004 et 2008. » note la Revue du vin de France1. La France est d’ailleurs le premier fournisseur de vin de la Chine, suivie de l’Australie.

En installant des productions locales, LVMH renforce un peu plus sa position sur un marché déjà prometteur. Non seulement les marques françaises y jouissent d’une image de prestige, mais la Chine est également l’un des marchés où les ventes sont en constante progression (plus de 30% par an2), ce malgré la crise. Plus d’un milliard de bouteilles par an pourraient ainsi être écoulées d’ici 2014.

Ce plan devrait « nous permettre d’offrir un vin rouge de haute qualité aux consommateurs chinois », souligne Christophe Navarre, président de Moët-Hennessy, « ce partenariat avec VATS est une nouvelle étape qui confirme notre engagement durable en Chine. » Un investissement qui arrive cinq ans après l’acquisition de Wenjun par le groupe, liqueur connue sur le marché chinois.


1. Agathe Petit, Vinisud 2012- La Chine de plus en plus friande des vins du sud de la France, 21 février 2012, larvf.com
2. Chine : un marché du vin prometteur mais un peu désordonné, 11 février 2010, chine-informations.com

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Actualités, Entreprises, Industrie | Tags : , | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *