Greenbureau ou le défi de la centralisation des factures

Greenbureau se lance dans la centralisation des factures

Les factures, qu’elles soient au format papier ou numérique, continuent aujourd’hui de constituer une paperasse fort ennuyeuse. Eparpillées, propres à chaque entreprise, douloureuses, à première vue elles ne constituent pas un sujet attractif pour les Français, pourtant chacun donnerait cher pour les voir regroupées, afin de mieux les gérer. Greenbureau s’attaque à ce défi, de façon gratuite et sécurisée. Interview avec l’un des fondateurs, Yan Tamalet.

Sāmba Bonjour Yan ! Pouvez-vous nous présenter Greenbureau ?

solteros catolicos vilaboa Yan Tamalet : Greenbureau propose le premier service entièrement gratuit de centralisation des factures pour les particuliers.

Ce service s’adresse à tous ceux qui en ont assez d’empiler des kilos de papiers chez eux, ou de perdre leur temps à rechercher leurs mots de passe pour se connecter aux sites Internet de leurs fournisseurs.

Sur Greenbureau, avec un seul mot de passe, on accède ainsi directement aux factures de plus de 40 fournisseurs (EDF, GDF-Suez, Orange, SFR, etc.) et services publics (CESU, Pôle emploi, etc.).

Nous avons privilégié l’ergonomie et la simplicité pour faciliter la centralisation et la compréhension des factures : elles sont récupérées automatiquement fournisseur par fournisseur, rangées puis mises en formes avec des graphes, des historiques de consommation, des explications compréhensibles…

Greenbureau est 100% gratuit pour ses utilisateurs. Nous sommes rémunérés par nos marques partenaires pour simplifier la vie de leurs clients.

incontri tunisia Concrètement, comment cela se passe-t-il ? Les utilisateurs entrent donc leurs codes, et Greenbureau rapatrie automatiquement leurs factures à l’avenir ? Que permet de faire Greenbureau ensuite ?

Yan Tamalet : Vous avez parfaitement compris.

Un utilisateur ne doit saisir les identifiants et mots de passe de ses fournisseurs qu’une seule et unique fois lorsqu’il s’inscrit. Ensuite, Greenbureau récupère automatiquement ses factures tous les mois et les rend plus compréhensibles pour l’utilisateur.

La mise à jour des factures est permanente et l’utilisateur reçoit chaque semaine un email récapitulatif des nouvelles factures rapatriées, des échéances de paiement et des nouveautés sur Greenbureau.

Au-delà d’une mise en forme qui permet de comprendre plus facilement les factures, Greenbureau propose des services tels que le suivi de dépenses, la réalisation de budget et bientôt le paiement.

Les factures sous Greenbureau

En complément, chaque utilisateur peut archiver ses documents importants dans son espace de stockage personnel : par exemple, des papiers personnels comme la carte d’identité, le passeport, le livret de famille ou encore des contrats (assurance, location, emprunt…).

Enfin, Greenbureau permet à ses utilisateurs de rapatrier sur leurs propres ordinateurs l’intégralité des documents et factures entreposés sur Greenbureau. Ce « click-2-zip » télécharge en une fois toutes les données compressées de l’utilisateur : c’est simple et facile !

Greenbureau est-il sécurisé ? Pendant combien de temps sont gardées les factures sur le site ?

Yan Tamalet : La sécurité est clé pour ce type de service et nous avons investi beaucoup d’argent pour garantir la protection et la confidentialité des données de nos utilisateurs.

En terme de stockage, tous les documents que nous récupérons (factures et relevés) ainsi que les documents téléchargés dans l’espace de stockage numérique (espace « mes documents ») et les identifiants de connexion sont cryptés et stockés sur des serveurs sécurisés.

En termes de flux, l’ensemble des informations (identifiants, documents, informations personnelles) entre le navigateur de l’utilisateur et nos serveurs est sécurisé via le protocole SSL : en cas d’interception malveillante de ces informations, celles-ci ne sont absolument pas utilisables. La sécurisation de ce flux est garantie par GlobalSign.

En complément, je dois préciser que nos partenaires, ces marques qui comptent des millions de clients, sont également très sensibles à ces risques et nous sommes audités pour garantir le niveau de sécurité qu’ils attendent pour leurs clients.

Toutes les données sont conservées pour une durée de 10 ans automatiquement renouvelable.

Quel est votre business model ? Quelle est votre ambition pour 2012 ?

Yan Tamalet : 100% gratuit pour ses utilisateurs, Greenbureau est rémunéré par les marques. Ils nous rémunèrent pour simplifier la relation avec leurs clients et pour réduire des coûts de gestion tels que la facture papier ou le paiement par chèque.

Nous avons eu plus de 500 inscrits dans les premiers jours qui ont suivi le lancement du site, c’est très positif ! Et cela va être renforcé par des campagnes de communication que nous allons mener avec nos marques partenaires dans les prochaines semaines. D’ici la fin d’année, et compte-tenu de la dynamique que nous avons avec les marques, nous devrions avoir plusieurs centaines de milliers d’inscrits !

Nous avons levé 300 000 euros l’été dernier à la création de Greenbureau, et nous envisageons une nouvelle levée de fonds dans les prochains mois pour accompagner notre croissance qui s’avère plus rapide que prévue en termes de partenaires et de services qu’ils nous demandent.

Comment vous est venue l’idée ? Combien de personnes travaillent aujourd’hui autour de Greenbureau ?

Yan Tamalet : Nous sommes 4 fondateurs, qui avons travaillé ensemble à la Relation Client de SFR. Mais nous avions tous des responsabilités différentes comme le Système d’information, le marketing web, la gestion opérationnelle ou encore l’innovation. Nous sommes donc complémentaires avec une vision commune autour de la Relation Client Numérique. Pour nous qui avons passé de nombreuses années à la Relation Client, nous voyons les services numériques comme une évolution naturelle et attendue par les clients qui y trouvent de la simplicité et les marques qui créent un nouveau canal d’interaction avec leurs clients et réduisent certains de leurs coûts. Dès notre création, ParisTech et Oséo nous ont soutenus dans cette direction.

Pour compléter notre équipe, nous avons recruté des développeurs et nous en cherchons encore d’ailleurs, avec des compétences Python ou iOS !

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre engagement écologique ? Quel sont les gestes écologiques obtenus grâce aux utilisateurs ?

Yan Tamalet : Quand nous avons créé Greenbureau, une de nos convictions a été qu’il était important d’intégrer dans notre projet une composante du Développement Durable et cela pour deux raisons. Tout d’abord, le développement durable va être l’un des secteurs de croissance des prochaines décennies. Ensuite, chacun d’entre nous, fondateur, veut agir concrètement dans ce domaine. Dès à présent, cela se traduit par la promotion de la dématérialisation des factures pour réduire les consommations de papier, de colorants et de transport et le financement de campagne de reforestation. Chaque fois qu’un utilisateur de Greenbureau renonce à la facture papier, passe au paiement par prélèvement ou encore crée un compte extranet, nous plantons un arbre. Nous travaillons pour cela avec une ONG reconnue dans ce domaine et 2 500 arbres ont déjà été plantés.

Pour en savoir plus : Greenbureau.fr.

Economie Magazine est un site d’information grand public né en 2009, traitant de l’actualité économique, politique et entrepreuneriale française et mondiale. Pour de plus amples informations, pour des demandes de partenariat, n'hésitez pas à nous contacter.

Catégories : Entreprises, Interviews, Start-up | Publiez votre commentaire

Laisser un commentaire

Les champs obligatoires sont indiqués avec *